septembre 22, 2021

US Open Note – Le ton positif des actions marque une pause, mais les matières premières gardent une légère optimisme

Par admin2020


Gigue du marché évidente avant la décision de la Fed ; le dollar se stabilise

Alors que la suspension du plafond de la dette risque de heurter le Sénat américain et de provoquer quelque peu le désordre sur les marchés financiers mondiaux en période d’incertitude, les yeux des investisseurs se sont tournés vers la décision de la réunion du FOMC prévue aujourd’hui à 18h00 GMT, pour poser les travaux préparatoires concernant la chronologie conique et un éventuel commentaire belliciste. Les gains de session asiatique sur les contrats à terme sur actions américaines se sont stabilisés devant la Fed, tandis que la puissance du billet vert dans l’arène du forex reste assez faible. L’économie américaine reste robuste et les progrès des salaires et la hausse de l’inflation rapprochent le signal de la diminution, mais la question est de savoir si la Fed va charger l’arme aujourd’hui ?

L’indice du dollar se maintient légèrement au-dessus de la barre des 93,00 et semble être soutenu par l’environnement sans risque et des nouvelles encourageantes pour les États-Unis. Aucun changement dans la politique de la Fed n’est susceptible d’intervenir plus tard dans la soirée, mais les attentes accrues d’une tenue assez belliciste de la réunion devraient indiquer ce qui se passera d’ici novembre ou la fin de l’année. Si la réunion du FOMC d’aujourd’hui aborde clairement le récit de la chronologie de la réduction, le billet vert pourrait bénéficier d’un coup de pouce. Un vent supplémentaire dans la voile du dollar pourrait survenir, surtout si le tapering commence fin 2021 ou début 2022 avec des attentes d’une hausse des taux d’intérêt début 2023.

L’attention se portera également sur le diagramme à points, qui s’il se traduit par un ton plus belliciste alors que de plus en plus de membres du FOMC modifient leurs attentes de décollage d’une hausse des taux à venir en 2022 plutôt que l’estimation de juin d’être au début de 2023, cela pourrait renforcer les projections à la hausse. pour le dollar. Par ailleurs, les perspectives pour 2024 seront ajoutées aux parcelles aujourd’hui.

L’euro s’est maintenu autour de 1,1730 $, tandis que la livre a lutté autour de 1,3635 $. La livre pourrait rester faible, car la BOE devrait afficher une emprise conciliante jeudi, l’économie britannique étant quelque peu à la traîne ces derniers temps. L’expiration du programme de congé pour l’emploi ce mois-ci pourrait ajouter à cette ambiance gardée.

BOJ reste une colombe

La Banque du Japon a révélé une position accommodante au début des séances asiatiques en maintenant son taux directeur à 0,10%, ce qui a entraîné le yen propulsé vers les 109,60 tandis que le dollar est resté largement inchangé.

La production de brut américain au microscope, l’or brille, les antipodes et le décalage du huard

Le pétrole ressent toujours les effets de l’ouragan Ida, car les dommages causés à deux grands champs du golfe du Mexique, qui retrouveront leur fonctionnalité l’année prochaine, ont contribué à la hausse des prix du pétrole, tout comme la pression sur le gaz naturel. Les stocks de pétrole devraient avoir diminué de 3,3 millions de barils la semaine précédente en raison de perturbations de la production. Les contrats à terme sur le WTI avant le FOMC d’aujourd’hui ont flotté à 71,70 $ le baril. Sur cette note, et après que Justin Trudeau s’est assuré un troisième mandat en tant que Premier ministre du Canada, le dollar canadien a continué de sous-performer, malgré la hausse des prix du pétrole, alors que le billet vert restait soutenu avant la réunion du FOMC.

L’or semble bénéficier en tant que valeur refuge, légèrement de l’histoire d’Evergrande ainsi que de la baisse du taux 10 ans américain à 1,28%, plus un dollar en demi-teinte. La volatilité des devises des antipodes était également absente, l’aussie et le kiwi se tenant respectivement autour de 0,7245 et 0,7010.

À 14h30 GMT, les stocks de pétrole brut américain sont attendus, tandis qu’à 18h00 GMT, la décision du FOMC est attendue, suivie de la conférence de presse du président de la Fed Powell, prévue à 18h30 GMT.

Ensuite, à 23h00 GMT, les PMI Flash de la fabrication et des services australiens sont attendus.